Ce diaporama nécessite JavaScript.

Projet SOAVINA

Nouvelle mission en collaboration avec sœur Elsy dans les mêmes objectifs que les précédentes : cours de français, aide scolaire, apport de matériel (vêtements, matériel
scolaire et médical), activités pour les enfants. Village dans le centre de madagascar où les habitants vivent de l’agriculture pour la quasi totalité.
Conditions à priori rustres.

Projet VINANINONY

Notre mission principale consistait à donner des cours de français à 650 élèves, du CP à la terminale (ainsi qu’à une vingtaine d’enseignants). Nous effectuions ces cours 6h par jour, du lundi au vendredi. Cette mission est elle aussi gérée par Sœur Elsy, elle se déroule cette fois ci dans un coin plus reculé de l’île, à Vinaninony.

Après l’école et pendant les récréations, nous jouions avec les élèves au basket, ainsi qu’à des jeux collectifs dans la cour de récréation.

L’argent récolté a permis la destruction d’un ancien bâtiment vétuste de l’école, qui va être reconstruit. Il comprendra 6 salles de classe ainsi qu’une salle des professeurs. Nous avons pu grâce à la bourse FSDIE commander à un menuisier du village 120 tables et 120 bancs pour meubler ces classes-là.

Pendant notre séjour, les sœurs ont pu acheter une partie du terrain où sera construit le dispensaire et un pensionnat féminin pour les écolières résidant loin (certains élèves font 3-4h de marche par jour pour aller à l’école et rentrer chez eux le soir !). Une partie de l’argent récolté a permis l’achat de ce terrain.

Nous avions donc au total 650 élèves qui venaient à la fois de l’école Sainte Catherine mais aussi de l’école publique du village. La moitié des élèves venaient le matin et l’autre moitié l’après-midi.

Chacun de nous avait sa classe (entre 30 et 90 élèves chacun par demi-journée). Nous essayions bien-sûr de privilégier l’expression et la compréhension orales sur celles de l’écrit, mais avec des classes très chargées, ce n’était pas toujours évident ! Nous avons noté une grande amélioration de leur niveau entre les 2 semaines mais aussi à la fin du projet.

Nous avons laissé sur place une trentaine de manuels scolaires (français, maths, science) ainsi que des petits livres et quelques fournitures scolaires.

Le village étant très enclavé et n’ayant jamais vu d’occidentaux, l’objectif de notre venue était également de rencontrer ces villageois et de partager nos cultures mutuelles. Ceci a été très bénéfique, et nous nous sentions vraiment bienvenus au sein de Vinaninony !

Environnement (après sondage auprès des étudiants étant partis en 2018) :
La mission se déroule en zone rurale reculée où l’immersion avec la population locale est forte ; Le contact avec les animaux y est possible ; Le contact avec les enfants (de 2 à 18 ans) est là aussi au premier plan. Les conditions de logement sont rustres.