AIX-MARSEILLE FSDIE :

En ce qui concerne l’association EMASSI, un FSDIE nous a été accordé pour aider à la réalisation de 6 de nos projets humanitaires :

 

TIRUVANNAMALAI

Projet TIRUVANNAMALAI (INDE DU SUD) 

Le projet se déroulait dans un orphelinat, qui accueille 200 enfants.
Les étudiants ont pu repeindre des chambres, acheter des fournitures et dispositifs médicaux à l’infirmière, acheter des meubles, des livres et des ordinateurs pour la bibliothèque de l’orphelinat.
Ils ont également organisé des sorties pour les enfants, au restaurant, au cinéma et à la ferme aux crocodiles.

 

Projet SALEM (INDE DU SUD) 

Le projet a permis a permis d’améliorer la qualité de vie au quotidien des enfants de l’orphelinat qui disposent maintenant d’équipements corrects en électro-ménager : réfrigérateur, plaques de cuisson, mais aussi de purificateur d’eau et de générateurs de secours permettant de palier aux coupures de courant quasi quotidiennes.
Un appareil photo a également été acheté afin de faciliter les procédures administratives par l’identification photographique des enfants.
Les étudiants ont apporté un soutien moral et affectif aux enfants en organisant des sorties avec eux : au parc d’attraction pour les plus petits et des séances de cinéma pour les plus grandes.

Des jeux pour les enfants ont aussi été acquis comme un billard indien, des équipements de cricket, des ballons, des cordes à sauter etc.

 

GONGKHAR

Projet GONGKHAR (INDE DU NORD)

Le village se situe en montagne et très isolé. Le projet a permis sur le plan médical :
– De financer le salaire d’un médecin et d’un infirmier afin qu’ils puissent venir deux fois par mois pendant un an.
– D’acheter de nombreux médicaments afin de refaire les stocks de la pharmacie du village ainsi qu’un réfrigérateur afin de conserver certains médicaments et de permettre au village de se lancer dans des campagnes de vaccination.
– De financer un projet de construction de mur au sein du dispensaire et ainsi permettre d’avoir une véritable salle de consultation.

Mais aussi d’acheter de nombreuses fournitures scolaires (cahiers, stylos, crayons de couleurs, gommes, compas) pour les enfants du village ainsi que des brosses à dents, dentifrice et du savon. Mais encore d’acheter des ballons afin que les enfants puissent jouer pendant leur temps de pause. Ils ont pu également refaire les peintures de différents lieux : l’école (intérieur et extérieur), et l’extérieur du dispensaire. Et enfin, donner des cours de géographie aux enfants.

 

Projet VIETNAM JUIN

Durant notre projet nous avons fait le choix d’aider deux écoles. Dans la première nous avons réalisé une fosse de décantation des eaux usées, du carrelage et un grillage.

Dans la deuxième école, nous avons rénové la cour ainsi que de la peinture. Ces travaux nous ont appris à manier de nombreux outils tels que la pelle, la pioche, la truelle et nous ont demandé des efforts physiques, mais qui en valait la peine.

A l’aide de nos 5 paires de bras, nous sommes venus à bout de ces 2 chantiers malgré quelques encombres. C’était une expérience inoubliable, qui nous a fait grandir, nous a donné le goût de l’investissement et nous a permis d’ouvrir les yeux sur les conditions de vie de pays moins développé que celui dans lequel nous vivons : nous n’avions pas de bétonnière et nous avons réalisé le béton à la main ! Cet exemple nous a marqué et nous a montré le fossé entre nos milieux si différents !

 

VIETNAM

Projet VIETNAM JUILLET

– Dans une première école :
Le but était d’empêcher, lors de la mousson, l’inondation et l’invasion de débris /déchets de la rivière dans l’école qui était au bord de l’eau. Pour cela, les étudiants ont construit un mur à la place de l’ancien grillage qui n’était plus en bon état.
Ils ont ensuite peint toute la façade de la cour de l’école, les piliers et le portail d’entrée !

– Dans une deuxième école :
Les étudiants ont poncé et repeint toute la cour, pilier/plafond/mur… Ils ont notamment assaini l’environnement scolaire des écoliers en enlevant beaucoup de moisissures.
Les résultats obtenus sont superbes avec une impression d’école refaite à neuf et une couleur rose vif qui donne envie aux enfants de venir. Les moments complices passés avec les petits vietnamiens ont beaucoup marqué les étudiants.

 

Projet MADAGASCAR VINANINONY

Le projet consistait à donner des cours de français à 650 élèves, du CP à la terminale ainsi qu’à une vingtaine d’enseignants.
L’argent récolté a permis la destruction d’un bâtiment vétuste de l’école, qui va être reconstruit. Il comprendra 6 salles de classe ainsi qu’une salle des professeurs. Les étudiants ont pu grâce au fond du FSDIE commander à un menuisier du village 120 tables et 120 bancs pour meubler ces classes-là.

Une partie de l’argent récolté a permis de compléter l’achat d’une partie du terrain où sera construit le dispensaire et un pensionnat féminin pour les écolières résidant loin. En effet, certains élèves font 3-4h de marche par jour pour aller à l’école et rentrer chez eux le soir !
Les étudiants ont laissé pour les enfants une trentaine de manuels scolaires (français, maths, science) ainsi que des petits livres et quelques fournitures scolaires.
Le village étant très enclavé et n’ayant jamais vu d’occidentaux, l’objectif de notre venue était également de rencontrer ces villageois et de partager nos cultures mutuelles. Ceci a été très bénéfique, et nous nous sentions vraiment bienvenus au sein de Vinaninony !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Réunion Retour de Projets

Le Lundi 2 Octobre 2017, notre Evénement de retour de projet : présentation d’EMASSI et des projets de l’été 2017, Conférence sur la médecine humanitaire et Exposition photos / Buffet : s’est déroulé avec enthousiasme.

Le FSDIE a contribué au financement de cet événement permettant ainsi à EMASSI une meilleure visibilité des projets réalisés.

  • De 17h30 à 19h30, les étudiants ont pu en amphithéâtre assister à une présentation de l’association EMASSI en 20 minutes, puis les membres des projets soutenus par le FSDIE ont montré ce qu’ils avaient réalisé et acheté à travers un diaporama durant 50 minutes.Et enfin le Docteur Guyot, chef de service de chirurgie reconstructrice et réparatrice, de chirurgie maxillo-faciale a parlé de son expérience de médecine humanitaire notamment de reconstruction de visages lors d’une conférence de 50 minutes.
  • De 19h30 à 21h, les étudiants ont pu profiter de l’exposition des photos dans le Grand Hall de la faculté de médecine, ces photos format poster étaient commentés par les membres de retour de projet, et l’exposition était agrémenté d’un buffet qui a permis de garder les étudiants parmi nous plus longtemps malgré l’heure du repas.

 

Grâce à cet événement EMASSI, les étudiants ont pu commencer à modeler leur engagement solidaire. En effet, les étudiants désireux de partir en mission humanitaire :

  • Ont d’abord eu un aperçu concis de tous les projets s’offrant à eux en amphithéâtre,
  • puis ont pu discuter avec les membres des projets de l’été 2017 devant les photos des missions les intéressant le plus.

 

Cet événement a notamment permis une première transmission entre anciens membres et futurs membres potentiels, ce qui laisse présager un meilleur suivi des projets humanitaires entre ce qui a été fait et ce qu’il reste à accomplir.

 

Remerciements

 

Nous tenons à remercier sincèrement notre partenaire le FSDIE qui a rendu toutes ces belles initiatives étudiantes possibles et a permis d’apporter plus de confort, de matériel médical ou encore scolaire et bien sûr de joie de vivre à l’autre bout du monde.

Des remerciements particuliers au Doyen pour la mise à disposition des locaux, au Docteur Guyot, chef de service de chirurgie maxillo-faciale, reconstructrice pour sa conférence sur la médecine humanitaire, aux étudiants pour être venus si nombreux et enfin à tous ceux qui nous ont contribué au bon déroulement de cet événement.

Encore bravo à nos adhérents pour leurs magnifiques projets et leurs photos.

 

Qu’est-ce-que le FSDIE ?

Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes sert en priorité au financement des projets étudiants sur et hors des campus.
Les projets peuvent avoir pour objectif le développement d’une initiative étudiante à caractère bénévole, notamment dans un ou plusieurs de ces domaines : culturel, sportif, social, de la santé et du handicap, éducatif, citoyen, environnemental ou humanitaire. Ils peuvent également concerner la formation des étudiants dans les divers domaines de la représentation étudiante et de la vie associative.

https://vie-etudiante.univ-amu.fr/fr/fsdie-projets

 

FSDIE